Fabrication artisanale

Procédés
de fabrications

De l'émaillage à la cuisson

L'émaillage des carreaux

Chaque carreau en terre cuite « biscuit » est nettoyé et dépoussiéré à l’air comprimé. Ils sont ensuite émaillés à la main (recouverts d’une fine couche d’émail dit « émail cru ») dans un bain d’émail stannifère opaque.

Deux techniques de décoration

Selon la composition dessinée et l’aspect graphique souhaité lors de la cuisson du carreau, deux techniques de décorations sont possibles. La première est à base d’oxydes et la seconde à base d’émaux.

Mise en place des oxydes

Les oxydes colorants (pigments spécifiques à la céramique) résistent aux hautes températures des cuissons. À l’aide d’un pinceau, ils sont déposés sur l’émail cru et mélangés avec de l’eau. Cette technique nécessite de la précision car les oxydes sont absorbés par  l’émail comme de l’encre sur un papier buvard.  On utilise les oxydes notamment dans la  reproduction de décors composés de détails.

1

Un dessin est crayonné à l’échelle du décor final sur un calque transparent.

2

Le calque est ensuite percé de petits trous appelés «poncif». Il est ensuite déposé sur le carreau.

3

La poudre de charbon de bois est tapotée sur les trous du calque pour faire apparaitre les contours du dessin sur l’émail.

4

Les oxydes mélangés à l’eau sont déposés pour donner vie à la composition finale. Le carreau est ensuite cuit au four.

Incrustation des émaux transparents

Des émaux transparents colorés sont posés sur la surface. Cette technique de décoration donne des teintes profondes. Après cuisson, ils se dilatent et fondent ensemble. Les émaux sont notamment employés pour des décors composés d’aplats de couleurs.

1

Le décor final est dessiné sur un calque à la bonne échelle.

2

Comme pour les oxydes le calque est percé de trous pour laisser passer la poudre de charbon de bois.

3

L’empreinte du charbon sur le carreau permet de visualiser les contours de la composition.

4

Les émaux colorés sont après posés sur l’émail cru en couches épaisses. Pendant la cuisson, ils fonderont ensemble pour laisser apparaître les couleurs originales.

La cuisson finale

Les carreaux après avoir été décorés sont disposés dans des gazettes puis transférés à l’intérieur du four afin de procéder à la cuisson. Elle permet de rendre les décors résistants en extérieur et au temps qui passe. La température du four monte à plus de 1000 degrés !